Navigation – Plan du site

Une opération exemplaire : Le fonds Prieur de la Côte d'Or acheté par l'U.A.P. et confié à la Bibliothèque de l'Ecole  

Francine Masson
p. 48 - 49

Texte intégral

1En avril 1990, un libraire bourguignon proposait sur son catalogue un ensemble de documents manuscrits, provenant de Prieur de la Côte d'Or et concernant la mise en place du système métrique.

2Il n'est pas inutile de rappeler qui est Charles Antoine Prieur du Vernois, dit Prieur de la Côte d'Or. Bourguignon, ami de Carnot et de Guyton de Morveau, il fut élève de l'Ecole Royale du Génie de Mézières en 1781. Adepte des idées nouvelles, il participe à la Révolution. En 1793, il est membre du Comité de Salut Public, plus particulièrement chargé des problèmes d'armement. Si on considère que Monge fut l'un des pères scientifiques de l'Ecole, Prieur en fut indiscutablement le père politique, et il usa de tout son pouvoir et de toute son influence pour que l'Ecole soit créée et maintenue.

3Le rôle joué par Prieur dans la création de l'Ecole, ainsi que ses amitiés avec les premiers professeurs expliquent donc largement l'intérêt qu'a pu susciter l'annonce de la mise en vente d'une partie de ses archives.

4Après examen du fonds proposé à la vente, il est apparu que le libraire possédait un fonds plus important et qu'il convenait de négocier sur l'ensemble existant.

5Du reste, l'histoire de ce fonds est significative.N'ayant pas de descendants directs, Prieur avait fait son légataire universel un de ses amis, et la famille de celui-ci avait pieusement conservé l'ensemble jusqu'aux alentours de l'année 1946, date à laquelle un érudit bourguignon, Georges Bouchard, eut accès à la totalité du fonds pour écrire une biographie de Prieur.

6Ensuite, le fonds disparaît et il devient inaccessible aux chercheurs. Il semble qu'il ait été vendu dans le cadre d'une succession difficile, et que l'acquéreur libraire en ait amorcé le démantèlement, pièce par pièce. Puis, après le décès de ce libraire, le fonds a été gelé pendant une vingtaine d'années, avant de réapparaître chez un nouveau libraire en 1990.

7Les aventures du fonds Prieur montrent bien que dans la durée, aucun fonds entre les mains d'une famille, n'est assuré d'être conservé dans son intégralité.

8Malgré son amoindrissement par rapport au fonds d'origine, le fonds proposé à la vente, dans sa totalité était très important : pièces familiales, documents sur les missions de Prieur comme envoyé de la Convention, en particulier sur les ports de la Manche, documents sur les usines d'armement et surtout, ensemble sur le système métrique.

9Le prix demandé, 250.000 francs, excédait de beaucoup les ressources de notre Société. Plusieurs institutions scientifiques contactées ont manifesté leur intérêt, mais aucune n'avait la possibilité d'acquérir le tout. Or, il était indispensable de prendre la totalité du fonds pour éviter soit son départ à l'étranger, soit sa dispersion. Le président et le vice-président de la SABIX se sont donc tournés vers les dirigeants d'entreprise, pour trouver une aide financière substantielle. Monsieur Jean Peyrelevade, président de l'UAP, a répondu favorablement aux sollicitations de la SABIX. Il a décidé de se porter acquéreur de la totalité du fonds, et de le déposer aux archives de l'Ecole. Un grand assureur s'est associé à un grand établissement pour sauvegarder un fonds d'archives. L'UAP pourra utiliser l'opération au mieux des besoins de sa communication interne et externe et l'Ecole disposera d'un fonds d'archives important sur l'un de ses fondateurs.

10La SABIX a joué un rôle indispensable d'intermédiaire, trouvant le mécène et menant à leur bonne fin les opérations d'achat et de dépôt.

11La conjugaison d'un bon réseau d'informations, qui a permis de détecter le fonds à vendre, d'une action de recherche précise et ciblée de mécènes à qui est proposé une opération utilisable pour sa communication et d'un rôle d'intermédiaire actif a débouché sur une action heureusement terminée, à la satisfaction de chacun des partenaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francine Masson, « Une opération exemplaire : Le fonds Prieur de la Côte d'Or acheté par l'U.A.P. et confié à la Bibliothèque de l'Ecole   », Bulletin de la Sabix, 7 | 1991, 48 - 49.

Référence électronique

Francine Masson, « Une opération exemplaire : Le fonds Prieur de la Côte d'Or acheté par l'U.A.P. et confié à la Bibliothèque de l'Ecole   », Bulletin de la Sabix [En ligne], 7 | 1991, mis en ligne le 26 avril 2011, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://sabix.revues.org/591

Haut de page

Auteur

Francine Masson

Conservatrice de la Bibliothèque de l'Ecole polytechnique

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • Revues.org