Navigation – Plan du site

Inventaire du Fonds Cholesky

M. Gross-Cholesky
p. 96 - 97

Texte intégral

1Le fonds Cholesky résulte d’un dépôt qui a été effectué par des membres de sa famille.

2D’après ce que l’on peut savoir, les documents constituant ce fonds ont été remis à sa veuve après la mort de Cholesky sur le front en 1918. A la mort de cette dernière, en 1944, ces documents étaient entre les mains de l’une de ses filles, Hélène, qui résidait au Maroc et chez qui vivait sa mère depuis plusieurs années. En 1945, Hélène et sa famille s’installaient à Bordeaux où les documents sont restés jusqu’en 2003 où ils ont été déposés aux archives de l’Ecole Polytechnique. Selon les souvenirs des petits-enfants de Cholesky, aucun de ces documents n’a été exploité par la famille durant la période où ils ont été en sa possession. Tout au plus ont-ils fait l’objet de la curiosité de jeunes enfants qui se sont amusés à utiliser des formulaires militaires vierges.

3A l’époque de la remise des documents à l’Ecole Polytechnique, Michel Gross, un des petits-enfants de Cholesky résidant dans la région parisienne s’est avisé qu’une notice concernant son grand-père était disponible sur le Net, rédigée par un Professeur à l’Université de Lille, Claude Brezinski.. Des contacts ont rapidement abouti à la décision d’un travail d’équipe, avec l’aval de Mademoiselle Claudine Billoux, responsable des archives de l’Ecole Polytechnique. Ce travail a consisté, tout d’abord, à identifier les divers documents constituant le fonds, à contrôler leur état et à éliminer ceux, très rares, qui paraissaient totalement inexploitables. Dans un deuxième temps, il s’agissait de proposer les grandes lignes d’un classement permettant de répertorier l’ensemble de la documentation. Il a fallu ensuite regrouper certains documents qui avaient été dispersés, tels que des manuscrits de cours soit pour l’Ecole Polytechnique, soit, et ce sont les plus nombreux, pour des cours à l’Ecole Spéciale des Travaux Publics. Puis les documents ont été regroupés dans des cartons d’archives, chaque carton comportant un inventaire plus ou moins détaillé de son contenu. En outre, deux tâches hors inventaires ont été effectuées, le déchiffrement par Claude Brezinski d’un manuscrit datant de 1910 concernant la « méthode Cholesky » et le déchiffrement par Michel Gross de trois carnets manuscrits concernant des relevés géodésiques effectués en 1907 dans la région Rhône-Alpes.

4On trouvera ci-après les grandes lignes de l’inventaire du fonds tel que Claude Brezinski et Michel Gross l’ont établi. Les documents sont regroupés dans cinq classeurs notés de A à E ;

Classeur A

5Ce classeur regroupe des cours de l’Ecole Polytechnique, des documents militaires dont certains rédigés par Cholesky, 2 livres en écriture cyrillique, l’inventaire du fonds sur papier et sur disquettes et un CD reproduisant les carnets 2, 3 et 5 des relevés géodésiques de 1907 (voir ci-dessous classeur E).

Classeur B

6Pour l’essentiel, ce classeur regroupe des manuscrits, dont certains ronéotypés, de cours ou de préparation d’ouvrages scientifiques essentiellement tournés vers la topographie et les mesures. C’est dans ce classeur que se trouve le manuscrit intitulé « Sur la résolution numérique des systèmes d’équations linéaires », seul manuscrit existant, jusqu’à preuve du contraire, de la « Méthode Cholesky » rédigé par son auteur en 1910 (cote B4). Ce classeur contient également, à la cote B12, un exemplaire de la notice de Claude Brezinski remise à jour à la suite des travaux effectués sur le fonds.

Classeur C

7Ce classeur contient une série de documents concernant l’armée et plus particulièrement les groupes de canevas de tir, des études sur l’avancement, les repérages d’engins de tir, la Tunisie et la Roumanie (où Cholesky a effectué une partie de sa carrière). A la cote C3 ont été regroupés des manuscrits personnels. La cote C10 concerne des documents non classables ailleurs.

Classeur D

8Pour l’essentiel, il s’agit de 70 documents imprimés qui ont fait l’objet d’un inventaire détaillé joint au classeur. Ces 70 documents sont tous à caractère militaire, certains sont annotés de la main de Cholesky. Il y a lieu de noter que l’un d’entre eux, le N° 60 est annoté « Choleski » avec « i » et non « y ». Cette erreur est surprenante, d’autant qu’il semble bien que l’annotation soit bien de la main de Cholesky. Par ailleurs, le N° 1 est annoté au nom de Michel Mesnier : la sœur Jeanne d’Henriette Brunet, épouse de Cholesky, a eu un fils de ce nom mais on ignore si cet ouvrage se réfère bien à lui, comment il a pu se retrouver dans le fonds.

9Ce classeur contient aussi des cartes et un atlas, des photographies de matériels de topographie et cinq imprimés hors inventaire, trois en roumain, deux carnets de tir et d’observation vierges et un « guide d’éducation morale du soldat »

Classeur E

10Ce classeur contient, pour l’essentiel, sept carnets numérotés de 1 à 7. Deux de ces carnets, les Nos 2 et 3, ont fait l’objet d’une restitution complète classée à la cote E3. Les trois carnets 2, 3 et 5 ont fait l’objet d’une reproduction sur CD qui se trouve dans le classeur A à la cote A0.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

M. Gross-Cholesky, « Inventaire du Fonds Cholesky », Bulletin de la Sabix, 39 | 2005, 96 - 97.

Référence électronique

M. Gross-Cholesky, « Inventaire du Fonds Cholesky », Bulletin de la Sabix [En ligne], 39 | 2005, mis en ligne le 05 décembre 2010, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://sabix.revues.org/531

Haut de page

Auteur

M. Gross-Cholesky

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • Revues.org