Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Après le bulletin sur Ampère, que beaucoup ont apprécié pour sa richesse documentaire et ses regards croisés sur le savant et le philosophe, voici ce nouveau numéro qui nous emmène sur la trace des X en Louisiane. C’est, sans nul doute, une oeuvre originale et étonnante, qui échapperait à toute classification sinon peut-être dans les « Dictionnaires amoureux ».

2Complétée par une belle rétrospective due à Jacques Bodelle (X 56) sur « les Français qui ont fait l’Amérique », c’est une composition très personnelle de Christian Marbach, qui nous donne là, dans un texte savoureux, une sorte de « divagation amoureuse », où il nous fait partager ses enthousiasmes pour l’histoire de l’Amérique, pour les polytechniciens aventuriers et pour tous les créateurs, explorateurs, inventeurs, artistes et musiciens qu’il a pu rencontrer dans ses voyages et ses découvertes.

3C’est surtout un remarquable exemple d’une façon de faire vivre l’Histoire, quand elle est le fruit d’une grande culture, d’un esprit curieux et passionné et d’une recherche insatiable à travers les ouvrages, les archives, les lieux et les rencontres. C’est ainsi que l’Histoire devient profondément vivante, tournée vers l’avenir et confiante dans les capacités humaines.

4Je tiens à remercier ici ceux qui sont les maîtres d’œuvre de ces Bulletins de la Sabix, et d’abord Jean-Paul Devilliers, son rédacteur en chef depuis de nombreuses années, et aussi Catherine Langlais qui en assure la réalisation. C’est aussi l’occasion de mettre en valeur ceux qui travaillent, discrètement mais efficacement à la conservation et à la valorisation du patrimoine de la Bibliothèque de Polytechnique, notamment notre archiviste Claudine Billoux, justement citée dans ce bulletin. Rien ne serait possible sans leurs compétences et leur travail de chaque jour.

5Je me réjouis d’ailleurs que le projet de réorganisation de la bibliothèque, ait prévu de reconnaître ce service essentiel pour la mémoire, en l’identifiant sous le label de « Centre de ressources historiques de l’Ecole polytechnique ». A tous les adhérents de la Sabix, à tous les amoureux de l’Histoire et, notamment en cette année de la Physique, à tous ceux qui s’intéressent à celle de la science, de faire vivre cet outil merveilleux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruno Gentil, « Editorial », Bulletin de la Sabix, 38 | 2005, 4.

Référence électronique

Bruno Gentil, « Editorial », Bulletin de la Sabix [En ligne], 38 | 2005, mis en ligne le 12 février 2013, consulté le 23 août 2017. URL : http://sabix.revues.org/494

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • Revues.org