Navigation – Plan du site

Les collections numismatiques de L’Ecole Polytechnique

Marie-Christine Thooris
p. 21-25

Texte intégral

1L’inventaire de la collection de médailles conservée à l’Ecole Polytechnique n’a été jusqu’à ce jour qu’amorcé.

2Cette collection de médailles dont le descriptif suit, présente à la fois un intérêt historique et artistique certain.

Classement des médailles

  • M1 Série Numismatica universalis virorum illustrium (hommes illustres)

  • M2 Série Metallica magnorum francorum virorum (hommes illustres français)

  • M3 Séries Regium franciae regnorum (rois de France)

    • A Charles VIII -> Louis XIII

    • B Louis XIV

3Signalons la présence, à la bibliothèque, d’un magnifique catalogue illustré des médailles du règne de Louis XIV - la collection de médailles étant malheureusement incomplète - dont la superbe reliure de maroquin rouge est frappée aux armes du prince de Condé :

Médailles sur les principaux événements du règne de Louis le Grand avec explications historiques par l’Académie Royale des inscriptions et médailles. Edité à Paris par l’imprimerie royale en 1702. 289 planches gravées. (M7 197)

4C’est pour cet ouvrage que Philippe Grandjean, graveur de l’imprimerie royale, créa le caractère « romain du roi », caractérisé par la différenciation des lettres u et v. La reliure de l’ouvrage est remarquable : maroquin rouge, plats ornés de larges plaques composites avec motifs végétaux, couronnes et fleurs de lys ; quatre soleils dans les coins intérieurs. Au centre, les armes de Louis XIV. Dos à six nerfs orné, pièce de titre, fleurons et chiffres de Louis XIV. Roulette sur chants. Gardes marbrées, roulette sur les chasses. Marque au titre, frontispice gravé : « inventé et dessiné par A. Coypel. Gravé par Simonneau l’aîné ». Vignette ex-libris imprimée au verso du plat supérieur : « N. Emig. CONDE. C. » L’ouvrage provient de la bibliothèque de Louis-Joseph de Bourbon, prince de Condé (1736-1818). Cet ouvrage, saisi pendant la Révolution, a été choisi dans le dépôt de la rue de Lille par l’Ecole, lors de la constitution de sa première bibliothèque.

5Il est intéressant de constater, qu’à côté de l’évocation des grandes pages de l’histoire du règne, plusieurs sujets technique sont abordés, comme la construction du pont de Blois en 1716 ou celle du port de Dunkerque en 1700.

    • C Louis XV

6Les médailles du règne de Louis XV, ensemble incomplet de 82 médailles de 38 à 50 mm en bronze, sont accompagnées d’un remarquable catalogue illustré d’époque :

Médailles du règne de Louis XV par G.R. Fleurimont et Godonnesche, édité en [1748] : 78 planches gravées. La dédicace du continuateur est signée : G.-R. Fleurimont. Ouvrage signé : Godonnesche, entièrement gravé avec frontispice. M4A 173

    • D Louis XVI -> Charles X

7Les séries Ml, M2, M3 sont des dons du duc d’Angoulême.

  • M4 Médailles commémoratives

  • M5 Galerie des savants du XIXe siècle

  • M6 Galerie polytechnicienne

8Figurent, bien entendu, dans cet ensemble de nombreuses médailles de professeurs de l’Ecole comme Jean-Antoine Chaptal et d’anciens élèves illustres ou qui l’ont été, comme François Arago (X 1803), Joseph Bertrand (X 1839), Alfred Cornu (X 1866), Henry Le Chatelier (X 1869)... A l’avers figure l’effigie du grand homme et, au revers, la fastidieuse énumération de leurs titres de gloire. L’artiste que je suis se prend à regretter que les excellents auteurs qui ont signé ces médailles, les Chaplain, Degeorge, Oudiné... ne les aient pas dotées, aux revers, de ces savoureuses allégories dont on raffolait à l’époque.

Jean-Antoine Chaptal, Comte de Chanteloup (1756-1832)

Jean-Antoine Chaptal, Comte de Chanteloup (1756-1832)

Bronze, 56 mm, Oudiné (1832)

Joseph Bertrand

Joseph Bertrand

Bronze, 100 mm, J.C Chaplain (1894)

Alfred Cornu (X1806, 1841-1902)

Alfred Cornu (X1806, 1841-1902)

Bronze, 70 mm, J.C Chaplain (1905)

Monument élevé à Auguste Comte (X 1814, 1798-1857)

Monument élevé à Auguste Comte (X 1814, 1798-1857)

Bronze, 50 X 70 mm, S.E. Vernier (1902).

9Mais heureusement, ces allégories, nous allons les retrouver sur les médailles des centième et cent cinquantième anniversaires de l’école, respectivement dues à M. Bourgeois et E. Lindauer.

Centième anniversaire de l’Ecole Polytechnique

Centième anniversaire de l’Ecole Polytechnique

Bronze, 67 mm, M. Bourgeois (1894)

Cinquantenaire de la promotion 1861

Cinquantenaire de la promotion 1861

Argent, 65 mm, C.N. Pillet (1911)

10D’excellentes médailles ont également été réalisées pour la société d’entraide, ancêtre de l’AX ou pour la « Trompette », association musicale fondée en 1861.

  • M7 Décorations et médailles (pour la plupart, dons de Melle de Freycinet, 10 novembre 1928, fille de Louis C. de Saulces de Freycinet (X 1846 ; 1828-1923), mais aussi dons d’Alfred Picard (X 1862 ; 1844-1913), ...

11Il se trouve, dans le fonds Freycinet, à côté de diverses médailles de moindre intérêt, remises à l’intéressé au cours de sa carrière, une plaquette étonnante, due à Oscar Roty, sur les funérailles du Président Sadi Carnot (X 1857) en 1894. A l’avers, une Marianne, profondément affligée, se tient devant le lit de mort du Président. Au revers, six muses recueillies, vêtues de drapés soyeux portent son cercueil au Panthéon. Les différences de relief des différents plans de la composition lui donnent un effet de perspective saisissant. Cette plaquette, en dépit de l’aridité de son sujet, me paraît un bon exemple de l’art de la médaille à la Belle Epoque.

Funérailles du Président Sadi Carnot

Funérailles du Président Sadi Carnot

O. Roty

  • M8 Membres de la maison de France

  • M9 Membres des familles royales étrangères

Origines principales de la collection de médailles

12Ambroise Fourcy, ancien officier d’artillerie et sous-inspecteur des études à L’Ecole Polytechnique, exerce les fonctions de bibliothécaire de l’Ecole Polytechnique de 1818 jusqu’à sa mort survenue en 1842. Né en 1778 à Paris, sa carrière militaire se termine en 1809 au grade de capitaine. Il obtient sa retraite pour infirmité à 32 ans.

13Auteur de l’Histoire de VEcole Polytechnique publiée en 1828, il la dédie au duc d’Angoulême qui témoigne son intérêt pour l’Ecole (entre 1820 et 1830) et son amitié pour Fourcy, par de nombreux dons. La bibliothèque reçoit un grand nombre d’ouvrages avec de belles reliures à ses armes, tous les plans et cartes publiées par le service de la marine, et enfin la série complète des médailles de la Monnaie qui dépendait alors de la maison du Roi. Parmi ces médailles se trouvait la première qui ait jamais été frappée pour l’Ecole. Elle n’a pas été inventoriée à ce jour mais nous en avons deux reproductions iconographiques (p.X 1er supplément décennal au catalogue de la bibliothèque de l’Ecole Polytechnique : cote Yl 68/B et album 8 d’iconographies autour de l’Ecole Polytechnique : cote A8 P36 ID).

14Fils aîné du comte d’Artois (le futur Charles X), le duc d’Angoulême épouse la fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, Madame Royale, en 1799, pendant la longue émigration, après que celle-ci eût quitté la prison du Temple à la fin de 1795, échangée en particulier contre Drouet, le maître de poste rendu célèbre par Varenne. Rentré en France le 2 février 1814, avec les Anglais, il porte même leur uniforme le 27 avril à son retour à Paris. Prisonnier de Napoléon pendant les Cent-Jours, puis libéré, il revient en France après Waterloo et se voit confier le protectorat sur l’Ecole Polytechnique. Fourcy en parle avec un excès de courtisanerie, puisque les contemporains jugent plutôt le duc obstiné, brutal et hautain.

15Louis Charles de Saulces de Freycinet, (X 1846 ; 1828-1923), ingénieur des mines, devient collaborateur de Gambetta comme délégué à la guerre dans le gouvernement de la Défense nationale en 1870 et 1871. Sénateur de 1876 à 1892, il occupe également les charges de ministre des Travaux publics (1877-1879), celle de président du conseil à plusieurs reprises et enfin celle de ministre d’État. En tant que ministre des Affaires étrangères et de la guerre, il réorganise l’armée en supprimant les exemptions, puis en créant le Conseil supérieur de la Guerre. Il publie un ouvrage sur « La guerre en province de 1870 à 1871 ». Il devient membre de l’Académie des sciences en 1882 et membre de l’Académie française en 1890. Le bulletin SABIX n° 7 consacré à l’inventaire du fonds particulier de ses archives réalisé en 1991 permet de mieux cerner la personnalité aussi riche que peu connue de ce grand commis de l’Etat. C’est sa fille Melle de Freycinet, le 10 novembre 1928, qui lègue à l’Ecole Polytechnique les archives de son père : manuscrits inédits, sa correspondance avec Gambetta, un fonds de presse important mais aussi une collection de médailles et décorations.

16Alfred Picard, (X 1862 ; 1844-1913), ingénieur des ponts et chaussées, prend part, en 1870, à la défense de Metz, puis dirige les travaux de reconstitution et de défense de la frontière. Chargé de directions diverses au ministère des Travaux publics, il est rapporteur général de l’Exposition universelle de 1889, commissaire général de celle de 1900. En 1908, il est nommé ministre de la Marine, et en 1912 vice-président du Conseil d’État. Il est membre de l’Académie des sciences. Le legs « Alfred Picard » de médailles et décorations est signalé à l’inventaire le 21 février 1931.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Jean-Antoine Chaptal, Comte de Chanteloup (1756-1832)
Légende Bronze, 56 mm, Oudiné (1832)
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/193/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Titre Joseph Bertrand
Légende Bronze, 100 mm, J.C Chaplain (1894)
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/193/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 76k
Titre Alfred Cornu (X1806, 1841-1902)
Légende Bronze, 70 mm, J.C Chaplain (1905)
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/193/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Titre Monument élevé à Auguste Comte (X 1814, 1798-1857)
Légende Bronze, 50 X 70 mm, S.E. Vernier (1902).
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/193/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 160k
Titre Centième anniversaire de l’Ecole Polytechnique
Légende Bronze, 67 mm, M. Bourgeois (1894)
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/193/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
Titre Cinquantenaire de la promotion 1861
Légende Argent, 65 mm, C.N. Pillet (1911)
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/193/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Titre Funérailles du Président Sadi Carnot
Crédits O. Roty
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/193/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 213k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Christine Thooris, « Les collections numismatiques de L’Ecole Polytechnique », Bulletin de la Sabix, 40 | 2006, 21-25.

Référence électronique

Marie-Christine Thooris, « Les collections numismatiques de L’Ecole Polytechnique », Bulletin de la Sabix [En ligne], 40 | 2006, mis en ligne le 01 septembre 2009, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://sabix.revues.org/193

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • Revues.org