Navigation – Plan du site
Regards sur les officiers polytechniciens

L’acquisition par la SABIX de la lettre de mai 1894 du Général André (X1857)

Olivier Azzola et Serge Doessant
p. 19-24

Texte intégral

1En février 2009, la SABIX a fait l’acquisition d’une lettre du général Louis André, commandant l’École polytechnique de 1893 à 1896. Cette lettre se trouve retranscrite ci-après. Elle évoque les cérémonies du Centenaire de l’École polytechnique, qui se sont déroulées du 17 au 19 mai 1894.

2Lorsqu’il écrit cette lettre, le général André est à un tournant de sa vie. Agé de 56 ans, promu général de brigade et commandant de l’École polytechnique quelques mois auparavant, son attachement à la République est connu dans l’armée, mais il a su l’exprimer jusqu’alors avec discrétion, essentiellement par esprit de discipline.

3Sorti, en 1861, 1er sur 34 de l’École d’application de l’artillerie et du génie de Metz, Louis André est pendant trente ans un brillant artisan de la rénovation de l’artillerie française. Très apprécié dans les milieux scientifiques, il est nommé commandant de l’École avec l’appui de son camarade de promotion, Sadi Carnot, alors président de la République. Carnot sera d’ailleurs assassiné un mois après le Centenaire, et c’est le général André qui prononcera le discours de son entrée au Panthéon.

4La lettre du 14 mai 1894 est adressée à « Monsieur le Député », sans autre indication nominative, mais dont nous savons qu’il est également journaliste ou propriétaire d’un journal. Selon toute vraisemblance, il s’agit de Henry Maret (1838-1917), député de la Seine (1889-1906), rédacteur en chef du journal Le Radical. Elle est fort intéressante à double titre.

5Tout d’abord, Louis André dit avoir participé à l’organisation de la résistance au général Boulanger. On savait qu’il n’avait jamais été séduit par le « général revanche. » Mais on ignorait qu’il avait pris part à l’action menée contre lui, entre 1888 et 1891, en donnant son obole au journal Le Radical dont le rédacteur en chef, Maret, s’était, un des premiers, opposé à Boulanger.

6Lors des cérémonies du centenaire, le général André va montrer, cette fois-ci publiquement, son attachement à la République, notamment lors de son discours au Conseil municipal de Paris. Mais on ignorait, et c’est le second intérêt de cette lettre, son intervention pour contrecarrer l’initiative des milieux catholiques. En effet certains des membres du comité officiel du Centenaire avaient organisé une campagne au sein de la communauté polytechnicienne, pour donner une messe à l’Église Saint-Étienne du Mont, à la mémoire des polytechniciens défunts.

7Louis André, qui n’est pas antireligieux, rappelle qu’en 1818 la Restauration avait interdit aux élèves de suivre le cortège funèbre de Monge, fondateur de l’École. Il souhaite donc que les festivités soient l’occasion d’un hommage unanime, et non partisan, à l’École polytechnique. C’est pourquoi il demande au Radical de parler des cérémonies organisées par les autres religions et par les organisations laïques. Observateur avisé de la vie politique, il n’ignore pas que les milieux catholiques sont alors très majoritairement hostiles à la République, et refusent le ralliement que prône le pape Léon XIII depuis 1892.

8L’expérience de la messe de Saint-Étienne du Mont sera renouvelée chaque année et, en 1900, la cérémonie se déroule dans plusieurs villes de province. C’est en 1900 également que le Conseil d’Etat s’inquiète de l’éventuelle participation financière de l’École à cette messe, un an avant la loi du 1er juillet sur les associations, et cinq ans avant la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

9La lettre acquise par la SABIX a été écrite par Louis André à une période importante de sa vie. Mais, en 1894, nous sommes aussi à un moment clé de notre histoire.

10À noter que sont exposés à la Bibliothèque, autour de la lettre du général André, de nombreux autres documents d’archives relatifs au général André et au Centenaire de l’École polytechnique.

Visite du Président Sadi Carnot (X1857) à l’École à l’occasion des cérémonies du Centenaire, le 17 mai 1894

Visite du Président Sadi Carnot (X1857) à l’École à l’occasion des cérémonies du Centenaire, le 17 mai 1894

Lettre du général André

« En l’absence de mon ami Duportal… »
Simon Joseph Henri Duportal (1837-1916), mentionné dans cette lettre, est un camarade de promotion de Louis André. Fils d’un déporté du 2 décembre 1851, inspecteur général des Ponts et Chaussées, conseiller général de la Haute-Garonne, il a été candidat radical aux élections législatives de 1885 et de 1895.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/174/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 92k
Titre Visite du Président Sadi Carnot (X1857) à l’École à l’occasion des cérémonies du Centenaire, le 17 mai 1894
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/174/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Légende « En l’absence de mon ami Duportal… »Simon Joseph Henri Duportal (1837-1916), mentionné dans cette lettre, est un camarade de promotion de Louis André. Fils d’un déporté du 2 décembre 1851, inspecteur général des Ponts et Chaussées, conseiller général de la Haute-Garonne, il a été candidat radical aux élections législatives de 1885 et de 1895.
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/174/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 264k
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/174/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 288k
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/174/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 256k
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/174/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 356k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Azzola et Serge Doessant, « L’acquisition par la SABIX de la lettre de mai 1894 du Général André (X1857) », Bulletin de la Sabix, 43 | 2009, 19-24.

Référence électronique

Olivier Azzola et Serge Doessant, « L’acquisition par la SABIX de la lettre de mai 1894 du Général André (X1857) », Bulletin de la Sabix [En ligne], 43 | 2009, mis en ligne le 27 août 2009, consulté le 18 août 2017. URL : http://sabix.revues.org/174

Haut de page

Auteurs

Olivier Azzola

Archiviste à la Bibliothèque centrale de l’École polytechnique

Articles du même auteur

Serge Doessant

Auteur d’une biographie du général Louis André (à paraître prochainement)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • Revues.org