Navigation – Plan du site
Peintres polytechniciens d’aujourd’hui

ArplastiX : une contribution à trente trois ans d’histoire

Jacques Bernier
p. 113-116

Notes de la rédaction

Le texte de cet article, écrit en 1998 par Jacques Bernier, X 1944, président d’honneur d’Artplastix a été complété pour ce bulletin, avec l’accord de l’auteur, par l’actuel président, Phuc Nguyen-Xuan, X 1958 et les membres du bureau.

Texte intégral

Louis Leprince-Ringuet, Estuaire, 1982

Louis Leprince-Ringuet, Estuaire, 1982

Huile sur bois - 86 x 92 cm

Les origines

1C’est sous l’impulsion essentiellement de Pierre Michel (X31, †02), secondé par deux cocons, Edmond Skibniewski (†96), et de Robert Maréchal (†96), grâce au haut patronage de Louis Leprince-Ringuet (20 N, †2000), et aux conseils d’Hervé Loilier (X67), que, le 29 Mars 1979, est créé à la Maison des X, au cours d’une “réunion constitutive”, un groupe « X - ARTS PLASTIQUES », rejoignant au sein de l’AX divers groupes X spécialisés.

2Le Groupe démarrant fort bien, il est transformé quelques années plus tard en Association « Loi de 1901 », avec établissement de statuts (Avril 1984) et publication au Journal Officiel (8 Mai 1984), sous la dénomination (avec une pointe d’humour, où l’on retrouve bien son créateur P. Michel) de “GROUPE ARPLASTIX”, appellation inchangée depuis lors.

3Le Conseil d’Administration de l’association comprend normalement 9 membres, renouvelables annuellement par tiers ; L. Leprince-Ringuet reçoit le titre de président fondateur ; P. Michel est confirmé comme président en exercice; P. Marty (X42) est nommé trésorier. Au fil des ans, ce Conseil est demeuré dans l’ensemble très stable, puisqu’il n’acompté par exemple, en 30 exercices, que 3 Présidents (P. Michel, J. Bernier et Phuc Nguyen-Xuan) et 4 Trésoriers.

Louis Leprince-Ringuet, Banlieue rouge, vers 1960

Louis Leprince-Ringuet, Banlieue rouge, vers 1960

Huile sur bois, 100 x 70 cm

Activités

4L’activité de base d’ARPLASTIX, sa raison d’être initiale, est son « Atelier »  (de Dessin et Peinture), où se retrouvent chaque semaine une vingtaine de membres, X ou proches parents d’X, en face d’un modèle vivant à la Maison des X.

5Avant de constituer le groupe, P. Michel et E. Skibniewski étaient venus trouver H. Loilier, professeur d’arts plastiques à l’X, dans son atelier parisien, lui demandant de les aider dans la création d’un atelier de dessin. Le talent de persuasion de P. Michel a vite emporté l’adhésion de H. Loilier qui durant 18 ans est venu régulièrement à l’atelier prodiguer ses conseils. Depuis 1997, son épouse Dominique Loilier-Pagès, professeur d’arts plastiques, a pris le relais et a institué la possibilité de pratiquer la peinture (huile, acrylique), une fois par mois.

6Depuis les origines, l’atelier a toujours été hébergé par la Maison des X, mais a connu plusieurs déménagements : d’abord sous les combles, puis dans les salles du rez-de-chaussée donnant sur la rue (à gauche en entrant), avant de connaître les boiseries dorées des salons du deuxième étage, et enfin de déménager dans les locaux actuels plus adaptés à cette fonction, au dessus du Club X. Actuellement, il fonctionne chaque lundi de 14h30 à 17h30.

Atelier pour les membres d’ArplastiX, à la maison des X, photographie

Atelier pour les membres d’ArplastiX, à la maison des X, photographie

7De jeunes camarades encore élèves ont récemment émis le souhait de pouvoir continuer la pratique du dessin après leur sortie de l’X. Début 2012, un « atelier des jeunes » a donc été ouvert, dans les mêmes locaux de la Maison des X le jeudi soir. Paul Magendie, également enseignant de dessin à l’X, assure le fonctionnement et donne des conseils aux participants.

8À l’instigation, dès les premières années, de Guy Colin de Verdiere (X 29, †02), puis avec le concours ou l’entière responsabilité (àpartir de 1993) d’Albert Carette (X 38, †99), ont été systématiquement organisées des séancesen plein air d’aquarelle sur le motif, autant que possible avec un professeur, à Paris même ou en proche banlieue. La responsabilité de l’activité est passée, depuis le printemps 1996, à Jean-Nicolas Pasquay (X 54), puis à Odette Frybourg (ep. X46) et aujourd’hui Claude Bouy et René Urien (X60).

9Théoriquement une fois par an (davantage, si une occasion se présente), ARPLASTIX se propose d’organiser une exposition d’œuvres de sesmembres dans un local avantageusement mis à sa disposition par un organisme plus ou moins officiel (le plus souvent une Salle des Fêtes d’une Mairie parisienne ou en banlieue proche). On compte en général une quarantaine d’exposants, présentant chacun (selon possibilités d’accueil du local) un à cinq tableaux, aquarelles, sculptures, gravures, émaux, etc...

10Toutes les expositions réalisées l’ont été – sauf les toutes premières, relevant de l’universel Pierre Michel – sous la direction d’Alexandre Compagnie (44)… jusqu’en 1998, où le flambeau a été repris par Joël Laval (54).

11Il faut signaler par ailleurs que, pendant de nombreuses années (1980-1992), une exposition quasi-permanente, mais constamment renouvelée, d’oeuvres « arplasticiennes » ont décoré les salles à manger du Club X.

Hervé Loilier et Louis Leprince-Ringuet commentant l’accrochage d’une exposition

Hervé Loilier et Louis Leprince-Ringuet commentant l’accrochage d’une exposition

12Régulièrement, des visites de Musées ou d’Expositions, permanentes (Le Louvre,Orsay, Guimet….) ou temporaires (rétrospectives, à thème, historiques, etc.) ont été organisées avec guide - conférencier(e) ; ARPLASTIX en propose ordinairement trois àquatre par trimestre. Paris est si riche et varié en ce domaine… Viennent s’ajouter des visites en province et hors de nos frontières à l’occasion d’expositions exceptionnelles (Londres, Amsterdam…).

13Grand voyageur, P. Michel a, dès l’origine, souhaité un voyage annuel d’ARPLASTIX à l’étranger. La tradition en a été maintenue avec un succès constant (30 à 40 participants,dans une ambiance parfaitement détendue), avec des destinations variées, choisies au cours de l’Assemblée Générale annuelle. ARPLASTIX a ainsi abondamment roulé sa bosse en Italie, en péninsule ibérique, en Europe, Centrale, du Nord et de l’Est ; les grands voyages en Amérique, en Asie ou en Afrique n’ont par contre guère figuré dans nos programmes, sauf exception : Istamboul, Cappadoce, Cambodge et Vietnam. Il faut mentionner aussi les « petits voyages » dans les régions de France (Bourgogne, Bourbonnais, Normandie) où sont également toujours alliés tourisme, arts et convivialité.

14Enfin, cette revue des activités d’ArplastiX serait incomplète si l’on omettait de citer les conférences et les diners-débatssur un thème artistique qui sont organisés à la Maison des X.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Louis Leprince-Ringuet, Estuaire, 1982
Légende Huile sur bois - 86 x 92 cm
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/1187/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
Titre Louis Leprince-Ringuet, Banlieue rouge, vers 1960
Légende Huile sur bois, 100 x 70 cm
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/1187/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
Titre Atelier pour les membres d’ArplastiX, à la maison des X, photographie
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/1187/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 564k
Titre Hervé Loilier et Louis Leprince-Ringuet commentant l’accrochage d’une exposition
URL http://sabix.revues.org/docannexe/image/1187/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 789k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Bernier, « ArplastiX : une contribution à trente trois ans d’histoire », Bulletin de la Sabix, 52 | 2013, 113-116.

Référence électronique

Jacques Bernier, « ArplastiX : une contribution à trente trois ans d’histoire », Bulletin de la Sabix [En ligne], 52 | 2013, mis en ligne le 13 novembre 2014, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://sabix.revues.org/1187

Haut de page

Auteur

Jacques Bernier

X 1944, est président d’honneur d’ArplastiX.

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • Revues.org